Pour Bill Gates, il est 'facile de contourner' la censure du Web en Chine

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, est intervenu dans la controverse qui oppose les autorités chinoises au géant d'Internet Google, en estimant qu'il était 'facile' de contourner la censure chinoise, lors d'une interview sur la chaîne de télévision ABC, lundi. Google accuse la Chine d'être à l'origine d'une cyberattaque d'envergure dont il aurait été la cible, ainsi qu'une trentaine d'autres entreprises. La Chine nie toute implication dans ces attaques. 'Le rôle d'Internet est très positif dans tous les pays car il permet aux gens de s'exprimer de façon nouvelle', a souligné Bill Gates. 'Et heureusement, les efforts des Chinois pour censurer Internet sont très limités. Il est facile de les contourner'. M. Gates a souligné par ailleurs que les Etats appliquaient des politiques différentes en matière de censure, prenant comme exemple le fait que l'Allemagne interdit la propagande nazie alors qu'elle est autorisée aux Etats-Unis au nom de la liberté d'expression. 'Et donc, il faut décider si l'on veut obéir aux lois des pays où l'on est présent, ou pas. Et si la réponse est non, alors il faut peut-être arrêter d'y être présent', a-t-il ajouté. Google a menacé de quitter la Chine et cessé de censurer les résultats de son moteur de recherche. Microsoft, de son côté, compte développer son moteur Bing en Chine, où il continue d'appliquer la loi chinoise qui impose une censure des résultats.