Le débit sur le réseau 3G d'Orange passe à 14 Mbits/s

Orange va faire passer dans les prochaines semaines de 7,2 Mbits/s à 14,4 Mbits/s le débit théorique maximal du lien descendant – du réseau vers le terminal – sur son réseau cellulaire 3G. Selon l'opérateur, à ce débit maximal, un fichier de 5 Mo sera téléchargé en 3 secondes et un e-mail avec une pièce jointe de 1 Mo sera reçu en moins de 1 seconde. Concrètement, l'utilisateur connecté devrait constater une amélioration, même si les débits annoncés par l'opérateur risquent de n'être jamais atteints dans la pratique. Une clé 3G ad hoc pour passer à 14,4 Mbits/s La technologie HSDPA (High Speed Downlink Packet Access), qui rend possible cette augmentation de débit, doit cependant être déployée sur le réseau de l'opérateur. En l'occurrence, la zone de Paris-La-Défense sera desservie en premier, et sera suivie au cours du deuxième trimestre 2010, de onze villes de province : Bordeaux, Grenoble, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulon et Toulouse. Pour bénéficier du débit de 14,4 Mbits/s, il faudra également être équipé d'un modem 3G qui sache gérer ce niveau de performance. Ce sera le cas avec une nouvelle version de la clé Option Icon 505, compatible 14,4 Mégabits/s, qui sera disponible prochainement au catalogue d'Orange. Les clients déjà équipés de ces clés, qui jusque-là fonctionnaient avec un débit maximal de 7,2 Mbits/s, pourront la mettre à jour gratuitement, via une application, en HSDPA 14,4 Mbits/s. Des débits jusqu'à 28 Mbits/s et 56 Mbits/s SFR avait précédé Orange de quelques mois, en annonçant le passage à 14,4 Mbits/s du débit descendant sur son réseau 3G. Mais, dans les faits, le déploiement de cette technologie n'interviendra qu'en 2010. D'ici à la fin de l'année, cet opérateur a prévu de déployer la technologie HSDPA à 14,4 Mbit/s sur 66 % de ses sites parisiens, 50 % de ses sites lyonnais et de 50 % de ses sites marseillais. Pour tous les opérateurs, l'intérêt de la technologie HSDPA, outre qu'elle n'exige d'une mise à jour logicielle des équipements d'infrastructure 3G déjà installés, tient à son important potentiel d'évolution en termes de débit. Un constructeur comme Ericsson a déployé, courant 2009, sur le réseau italien de Télécom Italia, une technologie HSPA offrant un maximum de 28 Mbits/s de débit descendant et de 5,8 MBits/s de débit ascendant grâce à l'utilisation d'antennes radio multiples. Ce constructeur a même testé, courant 2009, des liens HDSPA à 56 Mbits/s. Deux forfaits 3G avec limitation mensuelle à 3 Go et à 5 Go Orange commercialise deux nouveaux forfaits mobiles 3G de la gamme Business Everywhere pour professionnels. Le forfait dit ajustable garantit une adaptation automatique de la facture sur la base de quatre paliers différents selon l'usage, ainsi qu'un plafond des dépenses pour le palier illimité en France métropolitaine : à partir de 11 € ht pour 15 Mo. Le forfait dit illimité inclut des connexions illimitées en France métropolitaine pour un forfait mensuel de 39 € ht par ligne. Mais attention, dans les deux cas, il est prévu une limite du volume de données échangées sur le mois, de 5 Go pour le forfait ajustable, et de 3 Go pour le forfait illimité. Au-delà de ces plafonds, Orange se réserve le droit de limiter le débit jusqu'à la fin du mois en cours.